Saint-Emilion

8-Castel Daou Rey - copie

Imaginons un instant F. Scott Fitzgerald, qui admirait tant les classes supérieures, découvrir Saint-Emilion :

« Ce n’est pas la richesse des pierres qui me fascine à St-eM, mais l’élégance, le détachement, l’aisance innée de sa familiarité avec la beauté, qualités qui ne s’improvisent pas mais s’imposent, qui ne peuvent être le produit d’une construction spectaculaire mais seulement le fruit du polissage patient des saisons, dont bénéficie dignement son architecture dans des patines héritées de sa longue histoire. »

Tableau de GUIYOME – Castel Daou Rey 2007

Merci à Laurent Dandrieu pour son article sur Fitzgerald VA déc.-12

4 réflexions sur “ Saint-Emilion ”

    1. à Saint-Emilion la logique et le paradoxe se côtoient.
      La citée est caractérisée par ses creux et ses constructions, par ses pleins et ses déliés, par ses pentes et ses ascensions…
      Son vin tourne les têtes du monde entier ; celui qui se perd dans ses dédales ne tourne pas en rond, il s’abandonne en suspension et se surprend à déambuler entre le grain et l’ivresse , il espère goutte que goutte en la vie promise et éternelle.
      Oui St-eM recueille un soupçon d’éternité. Elle nous survivra…

Laisser un commentaire